Derniers sujets
» Semi de Boulogne et Ronde d'Ermont
Lun 20 Nov 2017, 21:38 par jean-michel Dercy

» Ronde d'Ermont 19 novembre
Dim 19 Nov 2017, 14:11 par Jean-Luc

» Trail des Chataignes (mouillées et pas grillées)
Mer 15 Nov 2017, 08:14 par DIAMANT

» Foulées de Beauchamp
Dim 12 Nov 2017, 20:39 par Richard W

» Les bacchantes (l'apéro avant le trail des chataignes)
Dim 12 Nov 2017, 20:28 par Céline

» La Sans raison (la thérèse) 16km
Dim 12 Nov 2017, 20:02 par Richard W

» L'indian race 2017 . 10/12
Ven 10 Nov 2017, 22:09 par Monic


TDS 118 km 7250m+

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

TDS 118 km 7250m+

Message  CATH le Jeu 28 Aoû 2014, 18:41

Un immense Bravo a Gilles DETEE
   Finisher temps 32:18:34
avatar
CATH

Messages : 289
Date d'inscription : 23/04/2011
Localisation : Franconville

Revenir en haut Aller en bas

Re: TDS 118 km 7250m+

Message  AlexEaubonne le Jeu 28 Aoû 2014, 18:47

Bravo ! Ça fait rêver ce genre de performance Smile
avatar
AlexEaubonne

Messages : 205
Date d'inscription : 30/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Bravossssssssssssssssss mon Gillou

Message  Brasnus thierry le Jeu 28 Aoû 2014, 23:17

Tu vois, j'avais raison de croire en toi.

Thierry Le Vrai..................
Merci aussi à l'intendance flower
avatar
Brasnus thierry

Messages : 218
Date d'inscription : 03/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: TDS 118 km 7250m+

Message  Alexis le Ven 29 Aoû 2014, 08:08

Finisher ! En fin
ça fais vraiment plaisir de te voir récompensé bravo à toi le cascadeur
avatar
Alexis

Messages : 743
Date d'inscription : 01/02/2011
Localisation : le plessis bouchard

http://runningevasion95.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: TDS 118 km 7250m+

Message  Gilles le Lun 01 Sep 2014, 19:00

Merci à tous et toutes pour votre soutien et vos encouragements
Le "cascadeur" (des infos ont dû fuiter) est super heureux d'avoir bouclé cette course  cheers
Ce n'était pas évident et heureusement que j'ai pu compter sur le soutien indéfectible de Lydie qui a assuré une logistique sans faille (de jour comme de nuit) car sinon, je n'allais pas au bout
je vous en promets un débrief prochainement avec des photos qui vous feront envie tellement c'est beau   sunny

En attendant, vous pourrez en voir un aperçu sur la base de la course de l'année dernière :
http://www.dailymotion.com/video/x13y98w_2013-ultratrailtv-la-tds-vue-du-ciel_sport

A bientôt
Gilles
avatar
Gilles

Messages : 73
Date d'inscription : 27/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: TDS 118 km 7250m+

Message  Gilles le Dim 28 Sep 2014, 23:10

CR de la TDS 2014
Et voici le CR (avec un peu de retard j’en conviens) de cette TDS 2014

Réveil à 3h ce matin, petit-déjeuner vite enfourné puis départ vers Chamonix pour prendre le bus direction l’Italie.
Avec appréhension, je me présente sur la ligne de départ :
La nuit précédente était quasi blanche et la veille il avait plu des cordes - Arve en crue, je n’osais imaginer l’état des sentiers  affraid

J’avais décidé de changer de stratégie par rapport aux courses précédentes et de ne plus partir en fond de peloton, mais au milieu du sas.  Razz
La délivrance à 7h le départ est donné de Courmayeur sans avoir la moindre goutte – toujours ça de pris. Montée assez régulière, le rythme du milieu de peloton me convient tout à fait, j’en suis même surpris ; pas de sur-régime, j’arrive à suivre sans puiser dans mes réserves. Du coup, je me retrouve au 1er ravito avec une avance inattendue sur mes temps de passage estimés, bon à prendre !
Nous continuons à monter pour arriver au col Chavannes d’où nous avons un panorama époustouflant sur l’envers du Mont Blanc


Bascule et c’est parti pour une longue descente roulante qui nous mène en dessous du col du petit saint bernard où une remontée raide et magnifique nous attend  ;

pas de difficulté particulière, mon avance au ravito est encore accentuée. Puis s’ensuit une longue descente de 15km vers Bourg St Maurice pendant laquelle ma hanche douloureuse se rappelle à mon bon souvenir (je me dis que la course risque d’être longue …)  Mad
Arrivée à Bourg, je suis attendu de pied ferme : Lydie bien sûr qui assure le backup logistique – il ne faut pas réitérer l’expérience du 80km du Mt Blanc fin juin où nous n’avions pas de ravito ! mais également Corinne et Jean-Yves (belle-sœur et beau-frère) que certains connaissent bien.

Un long arrêt au ravito qui me permet de prendre des forces et d’être très bien encouragé et c’est reparti pour une montée vers le Fort de la Platte … Jean-Yves m’avait prévenu : « montée raide »

Erreur, montée très raide,  j’en bave fort d’autant qu’au sortir de la forêt, c’est le plein cagnard.  Embarassed

Motivex et moraline, un pas après l’autre il faut continuer d’avancer.
L’objectif que je m’étais fixé était d’arriver au passeur de Pralognan avant la tombée de la nuit car il s’agit d’un passage délicat ; au fur et à mesure de la montée, je crains de ne pouvoir tenir mon objectif. Je m’accroche et arrive à ce fameux passeur à la tombée du jour … MERDE je vais devoir passer à la frontale.  Suspect

Heureusement, je ne suis pas seul et le passage est assez sécurisé. Il n’empêche, c’est assez abrupt et le passage répété des concurrents précédents a rendu les rochers glissants comme des savonnettes. Très prudent, je franchis ce passage au ralenti puis descends en évitant de trop glisser sur un sentier devenu bien gras ce qui me permet de rallier le ravito du Cormet de Roselend.
Lydie et Corinne m’y attendent  I love you , il est 22h, il commence à faire froid et humide … quel réconfort !
Je repars avec mes 2 gazelles qui me font un bout de chemin … jusqu’aux premières ornières grasses  où elles choisissent d’effectuer un repli stratégique  Smile
S’ensuit la courte montée vers le col de la saulce puis la périlleuse descente vers le passage du curé. C’est un véritable bourbier, et les glissades deviennent fréquentes   Evil or Very Mad . Lors d’un dérapage non contrôlé, je me retrouve à chuter brutalement sur le côté, et mon bidon fixé sur la poitrine me tape fortement la cage thoracique … j’aurai l’occasion les jours suivants de sentir encore ce douloureux épisode  No
Descente du passage du curé, toujours aussi impressionnante avec ce sentier creusé dans la paroi et le torrent qui dévale en contrebas (la nuit rend ce passage encore plus irréel)






J’arrive au ravito de la Gitte vers 0h45 et repars assez vite car la fatigue commence sérieusement à se faire sentir. De plus, voilà maintenant plus de 2h que je n’arrive pas à m’alimenter ni boire. La montée se fait au radar et j’ai le bonheur de croiser vers le haut une tente de secours où un bénévole m’invite à rentrer pour m’y reposer quelques instants. Arrêt dodo 30 minutes, je repars requinqué mais toujours pas possible de boire ni de manger.  Shocked
La traversée jusqu’au col du Joly est longue, très longue : on voit le ravito 2h avant d’y arriver et on n’arrête pas de tourner, monter et descendre sans le perdre de vue bref faut être sadique pour imaginer des chemins pareils !!  Wink
Col du Joly 5h – j’arrive tout juste à boire un peu mais pas moyen de m’alimenter, ça commence à craindre  pale
J’enquille la descente jusqu’aux Contamines à fond la caisse (moins de 5 km/h !) et me voilà rendu au ravito où je suis accueilli, par le lever du jour et par mes 2 supportrices (supportrices qui portent bien leur nom car il faut supporter passer la nuit à la belle étoile pour voir débouler pendant 3 minutes un zombi qui se rend à peine compte de ce qui se passe).
A ce moment, je suis un peu carbo : toujours pas d’alimentation (dernier ravito pris il y a 9h …) Je file au poste de secours pour leur demander si je peux me reposer un peu et leur explique mes difficultés à me nourrir.
ERREUR : La doctoresse me dit de m’allonger et me fait une petite piqûre au doigt pour analyse : taux de glycémie trop faible, interdiction de repartir !!!
AH BEN MERDE ALORS, C’ETAIT PAS PREVU CA  Evil or Very Mad
Consternation, j’appelle aussitôt Lydie pour lui en faire part
Elle parvient à négocier de refaire une analyse après un petit repos Rolling Eyes
Dodo 30 minutes, et bonne nouvelle j’ai à nouveau faim au réveil … Lydie me gave de sucres rapides et l’analyse révèle une légère remontée de mon taux la doctoresse est ok pour me laisser repartir OUF !
En plus, comme j’avais suffisamment d’avance, je reste dans les temps
Lydie et Corinne repartent avec moi pendant quelques instants et je poursuis vers le col du tricot, chemin que je connais pour l’avoir fait plusieurs fois dans l’autre sens.
De ce côté, c’est une autre histoire, très raide, heureusement qu’il s’agit de la dernière montée bounce

Bascul au sommet pour une redescente vers la magnifique passerelle de Bionnassay puis vers Les Houches où Lydie me fait le plaisir de venir  à mon devant, en tenue de course. Elle devait croire que nous allions courir ... cette blague !  jocolor
je vérifie ma montre : oui oui j'ai largement le temps ; "j'ai les pieds en compote madame, je vais finir en marchant" Aucun problème, la belle m'accompagne jusqu'au ravito où nous retrouvons Corinne et Jean-Yves qui m'encouragent fort
La fin de course est somme toute une balade avec peu de relief où tout est fait en marchant (sur des oeufs), Lydie m'accompagne jusqu'à Chamonix où l'arrivée en milieu d'après-midi encouragé par beaucoup de touristes et supporters permet d'atteindre le graal : finisher !!

"Cette course est une partie de plaisir pendant laquelle
jamais tu ne te demandes ce que tu fous là et où
jamais tu ne penses à t'arrêter".
Le premier que j'entends dire ça s'en prend une


Leçon 1 : toujours la veille d'une course tu dormiras
Leçon 2 : si la leçon 1 n'est pas remplie, à en chier tu auras
Leçon 3 : te casser la gueule , tu éviteras
Leçon 4 : Partir en fond de peloton, plus jamais tu ne feras
Leçon 5 : D'une assistance logistique et morale tu t'assureras
Leçon 6 : Avant l'inscription à ce genre de conneries, mieux réfléchir tu devras
Leçon 7 : Pour tous les soutiens que tu as reçu avant, pendant et après la course, remercier tu sauras
lol! lol! lol!
avatar
Gilles

Messages : 73
Date d'inscription : 27/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

TDS 118........................

Message  Brasnus thierry le Dim 28 Sep 2014, 23:50

Merci Gilles,
C'est beau quand l'homme rentre en symbiose avec la montagne le temps d'une course...........

TB
avatar
Brasnus thierry

Messages : 218
Date d'inscription : 03/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: TDS 118 km 7250m+

Message  Alexis le Lun 29 Sep 2014, 19:54

leçon 8: si le traileur ne voit pas la courbe de ses fesses il voit la courbe de niveau.

Et voilà !  Tout le monde a son moment de gloire, signé Gilles le Grand…
si tu n'étais pas si grand je  t'embrasserai.
avatar
Alexis

Messages : 743
Date d'inscription : 01/02/2011
Localisation : le plessis bouchard

http://runningevasion95.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: TDS 118 km 7250m+

Message  lbottier le Mer 01 Oct 2014, 11:00

Gilles, merci de nous avoir fait partager tes émotions...
avatar
lbottier

Messages : 110
Date d'inscription : 22/04/2011
Localisation : Ecouen

Revenir en haut Aller en bas

Re: TDS 118 km 7250m+

Message  Jean - Louis le Mer 01 Oct 2014, 23:24

cheers  Bravo Gilles pour ce récit d'Aventure, haut en couleurs.
Bravo aussi à la logistique irréprochable de Lydie ! Et Bravo à ton Fan Club : Lydie, Corinne et Jean-Yves
avatar
Jean - Louis

Messages : 159
Date d'inscription : 01/11/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: TDS 118 km 7250m+

Message  Lydie le Mar 07 Oct 2014, 23:04

Bravo surtout à moi Pffeee !!!
Il en faut des entrainements pour cela.
avatar
Lydie

Messages : 548
Date d'inscription : 26/01/2011
Localisation : FRANCONVILLE

Revenir en haut Aller en bas

Re: TDS 118 km 7250m+

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum