Derniers sujets
» La montagne ça vous gagne !!!
Aujourd'hui à 15:53 par Céline

» Semi de Forges les eaux
Lun 26 Juin 2017, 23:15 par Jean-Luc

» Résultat de nos montagnards !
Lun 26 Juin 2017, 21:57 par Richard W

» Courses proposées pour le 25 juin
Lun 26 Juin 2017, 13:47 par olivier95

» Cross du mont blanc fin juin
Jeu 22 Juin 2017, 07:19 par AlexEaubonne

» Vexin Trail Saint Clair sur Epte ! Le trail de l'enfer
Mar 13 Juin 2017, 21:36 par Céline

» Vex'in Trail
Ven 09 Juin 2017, 21:32 par Françoise


La Diagonale des fous 2012

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La Diagonale des fous 2012

Message  Gilles le Ven 26 Oct 2012, 20:55

Allez, chose promise, chose due …
Voici mon CR sur la diagonale des fous
Une course qui porte bien son nom !

La Réunion, tout un programme, tu as beau t’attendre à des paysages, des dénivelés et un climat, tu es saisi dès l’arrivée sur l’Ile : c’est simplement grandiose …
Nous profitons des quelques jours précédant la course pour faire du tourisme, quelques reconnaissances de parcours, goûter aux spécialités locales (le ti punch et la bière Dodo en font partie, faut bien s’acclimater, quoi !) et commencer à faire quelques incursions au-dessus de 2000m
Nous arrivons vite aux conclusions suivantes :
• La richesse des spécificités de l’ile (océan, forêts, montagnes, volcans, cirques, …) feront que ce séjour va passer très vite
• Ceux qui connaissaient disaient que le relief était différent de celui de la métropole … je confirme qu’il n’a rien, mais alors rien à voir
• Les variations climatiques risquent de poser problème, nous passons au cours d’une même journée de la fraicheur en altitude à la pluie rendant les chemins périlleux (roches et racines, voire gadoue) puis à la chaleur sèche ou très moite selon la présence du vent
• Les derniers jours de préparation avec un respect strict du régime alimentaire vont être durs à tenir (effectivement, je n’ai rien géré du tout)

Bref, après les quelques jours d’acclimatation durant lesquels nous nous sommes tour à tour retrouvés, les 5 coureurs (Jean-Yves, Pierre, Matthieu, Jean-Philippe et moi-même) et notre équipe logistique de choc (Lydie, Alexandra, Corinne et Théo) sommes fins prêts à en découdre avec ce défi.




Le jour J arrive enfin, départ en bus pour le sud



Je fais route avec Jean-Yves et Pierre, mais pas moyen de retrouver Matthieu et Jean-Philippe (j’apprends par la suite qu’ils étaient arrivés bien avant nous et qu’ils s’étaient placés en 1ère ligne)

La ligne de départ de Cap Méchant (ça commence) est à peine franchie que la pluie se met de la partie ; pas bien grave au début, mais ça devient vite très mouillé et ça commence à glisser
Comme prévu, je pars sans tirer sur mon tendon, en trottinant, limite en marchant
1er ravito, bon moral, mes compagnons doivent être largement devant
S’ensuit la montée vers Foc-Foc
J’avais vu une vidéo où un local présentait cette montée de la façon suivante : «tu prends le sentier le plus pourri de la métropole, tu l’inclines à 30%, tu y jettes une grenade et tu le fais durer 800m de D+, tu as la montée vers Foc-Foc »
J’avais trouvé cela exagéré … ben non, je confirme ; comme en plus il flottait fort, l’enchevêtrement des caillasses, des marches en bois et des racines rendait la progression délicate





Au sommet, changement complet de paysage, nous arrivons au volcan, nous ne voyons toujours rien (nuit, pluie et brouillard) mais le sol n’est plus le même, nous sommes sur des grattons, très abrasifs et très sollicitants pour l’attention comme pour les pieds et les chevilles

Arrive le ravito du volcan, quel bonheur d’y retrouver Alex et Lydie qui m’accueillent avec leur bonne humeur malgré la nuit passée au froid sous la flotte et sans dormir !!
Informées via SMS et par notre PC course en France (merci Rémi Very Happy ), elles suivent la course depuis Killian jusqu'au dernier
J’y apprends que Matthieu est en train de casser la baraque, que JY est comme à son habitude parti vite et que Jean-Phi vient de passer juste devant moi … mais où est Pierre ?
Ben le garçon est pas loin derrière, il a passé une nuit épouvantable mais est toujours en course, bonne nouvelle.
Je repars et ai le plaisir de recroiser au cours de la traversée de la plaine des sables Lydie et Alex, toujours à donf !
A la faveur d’une pause, Pierre en profite pour me passer, je ne le reverrai pas





C’est hallucinant, je ne suis jamais allé sur la lune, mais j’imagine que le paysage doit y ressembler
Nouvelle montée pour sortir de l’enceinte du volcan et nous arrivons à l’oratoire Ste Thérèse




Puis sortons par le Piton Textor avant de redescendre sur Mare à Boue (tout un programme, j’aurais dû m’en douter)
Il continue de pleuvoir, le paysage est plus familier : je me crois en vallée alpine. C’est incroyable, nous sommes passés d’un paysage lunaire à un paysage campagnard en l’espace de 2km !


Par contre, attention, surtout attention : terrain très glissant … moi qui adore la boue, me voilà servi Mad




Et nous descendons 600m D- comme ça, je vous assure que c’est long, très long
Arrivée Mare à Boue, je retrouve Jean-Phi qui s’est gamellé à plusieurs reprises dans la descente et qui s’est fait mal au dos … abandon !!!! affraid

Puis c’est la montée vers Coteau Maigre et Coteau Kerveguen (700 D+), je me dis que la boue est terminée … erreur !





Quelques passages techniques et des bouchons se forment




Puis la pluie cesse et les rochers réapparaissent jusqu’au refuge du Piton des Neiges




Je consulte mes horaires prévus (il est 17h) et m’aperçois que j’ai pris du retard, mais rien d’insurmontable. Le moral reste bon mais je commence à souffrir de mes pieds et surtout des chevilles

Arrive alors la descente vers Cilaos (Le Bloc, une succession de marches en rondins de bois, en enchevêtrement de caillasses en vrac total et de racines, et rien de régulier bien évidemment)
J’avais fait avec Lydie et Alex la reco de ce passage quelques jours auparavant, passage technique mais faisable, les 1100m de D- doivent se faire sans encombre …
Nouvelle erreur, j’avais effectué la montée en moins de 2h et la descente aurait du me prendre au maxi 1h30, je suis arrivé en bas du bloc plus de 2h30 après, les chevilles explosées par la succession des marches (j’en étais réduit à poser mes 2 pieds sur la marche précédente avant de poser mon pied sur la marche suivante)




Bref ça tournait au cauchemar.
Heureusement Lydie avait eu la bonne idée de venir à mon devant et m’a accompagné pour effectuer les 3 km de route depuis le bas du bloc jusqu’au stade de Cilaos
Nous arrivons au Stade à 20h, accueil d’Alex et de Corinne (quel bien ça fait !!!), il reste 1h avant la fermeture de la barrière pour me changer, me restaurer, me reposer avant d’attaquer une nouvelle nuit, c’est jouable
Mais mes chevilles et mes pieds me font trop souffrir, j’ai peur de faire un mauvais pas qui peut s’avérer dangereux, surtout de nuit.
Au-delà de Cilaos, c’est l’entrée dans le cirque de Mafate, aucun accès de secours possible avant sa sortie … quasiment 24h après !
Je préfère jeter l’éponge et rendre ma puce électronique avant de reprendre la voiture, déçu mais heureux d’avoir participé à cette course folle et presque surpris d’avoir pu aller aussi loin sans entraînement.

Je me fais donc redescendre à l’appartement par les 3 filles pour une nuit (courte) de sommeil réparatrice
Alex en profite pour aller accueillir Matthieu avec Corinne à l’arrivée au petit matin … inutile de dire qu’elles n’ont pas pris beaucoup de sommeil !
Quant au Matthieu, il semble avoir un petit peu morflé, on s’en serait douté, mais le gamin est aux anges d’avoir réussi une telle perf !
Alex a pris quelques photos et même des vidéos qui pourront en témoigner … à suivre
Puis nous repartons soutenir Jean-Yves et Pierre (Matthieu allant trop vite, plus besoin de le soutenir, il est déjà arrivé !) depuis la sortie de Mafate (au Maïdo), jusqu’à l’arrivée
C’est incroyable, ils ont fait preuve d’un courage et d’une abnégation hors du commun
Au final, ils auront passé 3 nuits dans cette épopée et seront arrivés sains et saufs (enfin presque !)
Le dimanche matin au Stade de La Redoute de St Denis … RESPECT






Et que dire de la performance du toufou Matthieu pour lequel je n’ai pour l’instant pas de photos hormis celle du retrait des dossards (eh oui, il était déjà à fond !)

Mais Lydie, Alex et Corinne en ont réalisé et vous aurez l’occasion de voir notre champion en plein effort Razz

Pour ce qui me concerne, hormis l’exceptionnel voyage (j’en redemande !) et l’énorme merci que j’adresse aux filles pour leur super soutien




J’en garde un souvenir très positif et suis prêt à remettre le couvert une prochaine fois ! bounce

Je tire la conclusion sportive suivante en cas de blessure:
• l’entraînement vélo est très bien (aucune douleur musculaire, les muscles des jambes ont bien fonctionné)
• le renforcement abdominal doit être fait en complément
• mais il manque une énorme préparation pour les chevilles


Un grand Merci à toutes et tous pour votre soutien et vos messages d’encouragement
Au plaisir de discuter prochainement de cette superbe expérience
A bientôt
Gilles


Dernière édition par Gilles le Sam 27 Oct 2012, 10:34, édité 1 fois
avatar
Gilles

Messages : 73
Date d'inscription : 27/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Diagonale des fous 2012

Message  Céline le Ven 26 Oct 2012, 21:23

Merci Gilles pour ce superbe récit...pour les belles photos, grâce à elles, tout devient plus concret, c'est vraiment une course de fou !!!!
Encore un grand BRAVO Gilles !!!
avatar
Céline

Messages : 626
Date d'inscription : 09/09/2011
Localisation : FRANCONVILLE

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Diagonale des fous 2012

Message  Alexis le Ven 26 Oct 2012, 21:32

Je suis heureux que tu ais pu prendre le départ, ce qui, au regard de la tendinite du mois d’août, n’était pas gagné. Félicitation pour ton acharnement dans l’entraînement vélo, un palliatif à retenir. Après on le savait, toi comme moi, que ce serait les conditions de course qui dicteraient leurs lois.
Le physique a peut être craqué mais je suis persuadé que l’esprit en est sorti victorieux une découverte de la face cachée du fond de toi-même.
avatar
Alexis

Messages : 742
Date d'inscription : 01/02/2011
Localisation : le plessis bouchard

http://runningevasion95.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Diagonale des fous 2012

Message  Jean-Luc le Sam 27 Oct 2012, 05:32

Merci de nous faire partager ces moments et ces sensations, sur un événement assez unique, et que l'on a du mal à imaginer.
Il faut vraiment être tous terrains et tous temps. Les photos donnent déjà une bonne idée de l'"enfer" que ça doit pouvoir être par moments.


Jean-Luc

Messages : 469
Date d'inscription : 27/01/2011

http://runningevasion95.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Diagonale des fous 2012

Message  AlexEaubonne le Sam 27 Oct 2012, 10:49

Merci pour le CR, et bravo pour la performance dans de telles conditions - une très belle source d'inspiration ! Very Happy
avatar
AlexEaubonne

Messages : 170
Date d'inscription : 30/09/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re:La Diagonale des fous 2012

Message  GILLES DUM le Sam 27 Oct 2012, 17:22

Merci, GILLOU pour ce magnifique récit, effectivement vous n'avez pas choisis la facilté !!!!!!!!!!! UN GRAND RESPECT et BRAVO de ne pas t'être dégonflé.... Chapeau à toi sunny Bonne récup.
avatar
GILLES DUM

Messages : 84
Date d'inscription : 20/04/2011
Localisation : SAINT LEU LA FORET

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Diagonale des fous 2012

Message  EricM le Sam 27 Oct 2012, 18:54

Quel beau récit, quelles belles et impressionantes photos, quel courage !! Encore Bravo Gilles et Merci de nous faire partager ces moments uniques dans la vie d'un coureur...Respect !


avatar
EricM

Messages : 170
Date d'inscription : 01/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Diagonale des fous 2012

Message  LAURENCE le Sam 27 Oct 2012, 23:02

Gilles, malgré tes douleurs et ton manque de préparation tu as tenu bon et bravo pour ça ! la course était difficile et tu as été au bout de ce que tu pouvais faire ! vraiment merci de nous faire partager une si passionnante expérience que peu d'entre nous auront un jour le courage et la joie de parcourir ! Merci pour les photos et ton récit ! C'est vraiment un truc de "fou"..... ! Encore Bravo.
Laurence
avatar
LAURENCE

Messages : 20
Date d'inscription : 21/04/2011
Localisation : Le Plessis Bouchard

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Diagonale des fous 2012

Message  jym le Lun 29 Oct 2012, 09:14


Bravo Gilles pour ton récit et surtout pour ta course !
Effectivement la Réunion est une île magique et le trail est là-bas quasi une religion. Je suis comme toi, j'ai déjà envie d'y retourner, mais pas certain que ce soit pour faire le grand raid...
A+
JY

jym

Messages : 10
Date d'inscription : 04/09/2011

Revenir en haut Aller en bas

La Diagonale des fous 2012

Message  lbottier le Lun 29 Oct 2012, 11:58

Gilles,

Merci de ton récit. La Diagonale des fous, elle-même, ne me fait pas rêver mais la Réunion, c'est autre chose. Tu me donnes envie de m'y rendre pour marcher et découvrir ces paysages que nous ne connaissons pas ici.
Et encore bravo d'avoir pris part à la course.

Laurence
avatar
lbottier

Messages : 105
Date d'inscription : 22/04/2011
Localisation : Ecouen

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Diagonale des fous 2012

Message  MichelM le Lun 29 Oct 2012, 21:58

Tout mon respect, rien que pour y être aller.
c'est énorme, çà fait à la fois peur et envie.

Merci de ce compte rendu et des photos.
c'est vrai que c'est fou !
avatar
MichelM

Messages : 31
Date d'inscription : 02/10/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: La Diagonale des fous 2012

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum