Derniers sujets
» La montagne ça vous gagne !!!
Aujourd'hui à 15:53 par Céline

» Semi de Forges les eaux
Lun 26 Juin 2017, 23:15 par Jean-Luc

» Résultat de nos montagnards !
Lun 26 Juin 2017, 21:57 par Richard W

» Courses proposées pour le 25 juin
Lun 26 Juin 2017, 13:47 par olivier95

» Cross du mont blanc fin juin
Jeu 22 Juin 2017, 07:19 par AlexEaubonne

» Vexin Trail Saint Clair sur Epte ! Le trail de l'enfer
Mar 13 Juin 2017, 21:36 par Céline

» Vex'in Trail
Ven 09 Juin 2017, 21:32 par Françoise


attention à tes chaussures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

attention à tes chaussures

Message  Alexis le Jeu 03 Fév 2011, 20:44




Courir d’un bon pied

Une bonne adhérence au sol, un maintien satisfaisant de la cheville et une absorption correcte des chocs sont autant de caractéristiques nécessaires à de bonnes chaussures de jogging.

Pour courir, il faut un peu de volonté et de bonnes chaussures. Certes, le choix de ces dernières n’augmentera pas vos performances. Il peut cependant vous éviter quelques désagréments du type tendinites. Aujourd’hui, les fabricants de chaussures de running multiplient les accessoires pour faire flamber les prix. Du coup, pas toujours facile de s’y retrouver. De bonnes chaussures de jogging doivent amortir les chocs. Il faut en effet savoir que, lors de chaque foulée, l’impact du talon sur le sol est au moins égal à trois fois le poids du coureur. Autres caractéristiques à ne pas négliger : bien maintenir la cheville et assurer un confort optimal du pied. Enfin, et ce n’est pas négligeable, l’adhérence de la semelle au sol doit être satisfaisante.

Lors de l’achat, mieux vaut choisir des chaussures ni trop lourdes, ni trop légères. Achetez-les en fin de journée, lorsque vos pieds sont gonflés. Essayez-les avec les chaussettes que vous mettez pour courir. Important, le pied ne doit pas être trop serré et le gros orteil ne doit pas toucher le bout de la chaussure. Attention, la chaussure ne doit pas non plus être trop grande. En effet un frottement répété peut devenir source d’ampoules. Quant à la forme de la chaussure, elle a aussi son importance. Cette dernière doit être échancrée sur les côtés. Le placement, la hauteur et la forme des échancrures doivent correspondre à la position des malléoles, ces deux os rond situés de chaque côté de la cheville. le bord intérieur doit être légèrement plus haut que le bord extérieur. Enfin, la tige du talon doit être suffisamment rigide pour assurer un bon maintien du pied, sans toutefois être trop haute, pour ne pas irriter le tendon d’Achille.

Avez-vous le pied grec ou égyptien ? Dans le cas du pied égyptien, le gros orteil est le plus long. Mieux vaut alors prendre des chaussures arrondies devant. Dans le cas du pied grec, à savoir le gros orteil est dépassé par le deuxième voire le troisième orteil, il est recommandé de choisir des chaussures droites de forme carrée. Bon à savoir aussi, la pointe de la chaussure doit être dans les deux cas légèrement relevée afin de faciliter le déroulé de la foulée. Quant au laçage, il doit assurer le bon maintien de la chaussure, sans serrer le pied. Une grande attention doit aussi être accordée à la semelle, qui doit être suffisamment souple pour absorber une bonne part des chocs. Certains modèles sont affublés de vertus correctrices. Cette correction est en fait minime et s’estompe avec l’usure de la chaussure. A noter qu’une paire de chaussure de running doit impérativement avoir des semelles intérieures non collées de façon à pouvoir les nettoyer ou les changer. De toute manière, on ne peut porter de semelles ou de chaussures orthopédiques que sous le contrôle d’un spécialiste. En effet, une mauvaise correction peut avoir des effets nocifs sur les articulations. Les fabricants ont pris l’habitude de proposer des modèles de chaussure pour les hommes et pour les femmes. Sachez que cette distinction obéit plus à des arguments de vente qu’à une réelle différence physiologique.

Enfin n’oubliez pas non plus qu’il convient de changer de chaussures environ tous les 1000 ou 1200 kilomètres. Passée cette distance en effet, les capacités d’absorption des chocs diminuent, avec toutes les conséquences néfastes que l’on peut supposer sur les chevilles et les genoux.



Surveille l'usure de tes semelles et particulièrement l'amorti
Si tu dois aller acheter ta paire de chaussures, vas dans un magasin spécialisé pour la course a pied (on connaît une adresse) et vas y avec tes anciennes chaussures, ce sera le meilleur moyen pour choisir (L'usure aidera à déterminer le type de coureur que tu es? pronateur, supinateur voir universel.)
- Attention il y a des chaussures de compétition, d'entraînement, de trail, de route de.....!
Donc ton choix est au regard de ce à quoi tu aspires mais sera toujours dépendant de ton poids car celui-ci définit l'amorti.
- Il est conseillé de prendre une pointure en plus (Vas y en fin de journée car les pieds ont tendance à gonfler)
- Essaie avec une paire de chaussettes de running avec laquelle tu cours
- Pour la course en aucune façon la semelle intérieure ne doit être collée ainsi tu pourras l'enlever pour la nettoyer ou la changer.
- Je te conseille après un bon laçage un petit essai de course ou de saut dans le magasin certain l'autorise même sur le trottoir, prend ton temps ne te laisse pas influencer par la marque.
- Pour le laçage vois ton coach depuis le marathon des sables c'est un adepte du clip il t'expliquera.
avatar
Alexis

Messages : 742
Date d'inscription : 01/02/2011
Localisation : le plessis bouchard

http://runningevasion95.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum